A L’Œil by La Salle à Manger, Convivialité et saveurs

« C’est un endroit entre le bistrot et le bouchon lyonnais », nous dit Thibaut Fourdrinier qui a acquis cette petite « institution » marcquoise en 2015.

Dès le seuil franchi, on sent que le lieu a une âme et que la convivialité en est la trame maîtresse. Des nappes blanches habillent les tables et complètent le petit côté chic qui se dégage de l’ensemble.

Aux fourneaux, Gilian Losfeld. C’est au lycée hôtelier du Touquet, où tous deux ont été formés, qu’il a fait la connaissance de Thibaut.

On sert des produits frais, de saison, des plats « canailles » issus de la richesse gastronomique de nos terroirs, aux saveurs délicieuses, le tablier du sapeur (plat tripier) pour le clin d’œil lyonnais, l’entrecôte d’Uruguay et autres pièces de viande de 180 à 300 g qu’accompagnent des frites maison cuites au gras de bœuf. Au tableau s’affichent les mets classiques, à l’ardoise les menus (entrée-plat ou plat-dessert, 25 € ; menu complet, 28 €), concoctés en fonction du marché.

Atypique, cet « Œil » l’est sans aucun doute. D’ailleurs, il n’est pas rare qu’un client arrivé seul se retrouve à une tablée de convives. 

304, avenue du Maréchal De Lattre-de-Tassigny. Tel. 03 20 98 71 80.