Club Verhoeven, un espace précieux pour des évènements privés

Inauguré avec la soirée Omega organisée le 20 septembre dernier à Dunkerque, le Club Verhoeven dévoile ses ambitions. Un lieu sur trois niveaux magistralement transformé par les architectes roubaisiens Jean-Marc et Théo Vynckier. Sa vocation ?Un club en écho au positionnement de la joaillerie : précieux, exceptionnel, surprenant, hors tendance et hors temps, à forte personnalité, exclusif… où des événements se dérouleront ponctuellement pour le plaisir de surprendre et de faire partager des expériences uniques.

De l’audace et de la créativité !

Eric Verhoeven a toujours pensé que pour avancer, il fallait se renouveler et oser. Avec la transformation du bâtiment mitoyen à sa très renommée joaillerie dunkerquoise, il fait naître un lieu d’une exceptionnelle qualité esthétique et architecturale. Un écrin sophistiqué voit le jour où il entend organiser des évènements surprenants et réjouissants pour les collectionneurs et amateurs de diamants, de montres, de marques prestigieuses… L’esthète souhaite surprendre toujours et encore afin de proposer une autre vision de la relation aux clients. Tout comme on vient chercher la perle rare dans la joaillerie, les évènements revêtiront des formes adaptées et renouvelées. Ainsi, le Club s’ouvrira à d’autres mondes du luxe et de l’innovation comme la mode, le design, l’automobile, l’art, le culinaire, l’architecture… Autant de pistes qui seront explorées.

Un lieu à la hauteur de ses ambitions

La porte d’entrée donnant sur la place Jean Bart est discrète. Une carte de membre en permet l’accès et dirige vers un escalier bicolore en marbre de Carrare. Une cloison de verre ouvre sur une salle de séjour où le sol noir et blanc reprend les lignes de la forme ovale de la pièce. Forme transformée et dessinée par les vitrines en alcôve habillées de noir et d’or. L’éclairage suspendu et tamisé met en scène des objets précieux qui tour à tour seront renouvelés. Le mobilier design italien racé vient tout droit du restaurant Le Gold à Milan, alors lancé par la fratrie Dolce & Gabbana. Un escalier aérien en acier perforé blanc mène au deuxième niveau où un bar en marbre noir s’aligne sur la longueur du caisson vitré percé et dépassant de la façade originelle. Une intrusion dans l’architecture existante pour faire naître un OVNI clairement identifié de l’extérieur. Ici, la découpe du plafond en forme ovale ouvre et happe le regard vers le toit chapelle du troisième niveau inscrit dans la même découpe. Un lieu exceptionnel pour des évènements à la hauteur des ambitions de son créateur.

37, Place Jean Bart -  Dunkerque / Tél.03 28 66 82 75