L'Auberge de la Garenne, 35 ans d’exception

Ecrire que l’Auberge de la Garenne est une institution est un doux euphémisme. En 35 ans, ce lieu rare né au milieu d’un ancien champ de pommes de terre, a poussé les limites de l’excellence, alliant depuis toujours tradition et innovation.

Au cœur de la campagne marcquoise, dans un écrin de verdure unique dans la métropole, La Garenne brille comme le plus pur des diamants.

On y vient depuis 35 ans, peu importe le temps que l’on a devant soi, peu importe celui qu’il fait, durant les hivers enneigés ou les printemps en fleurs, l’Auberge avec un grand A vous accueille et vous réchauffe le cœur. 

Deux générations, un album de famille

En 35 ans, l’Auberge de la Garenne a été le théâtre d’un nombre incalculable de moments heureux. Dans cette authentique maison de famille, l’hospitalité et la chaleur humaine ne sont pas feintes. Son histoire se confond avec celle de la famille Legleye, engagée depuis deux générations dans la défense de la gastronomie et celle d’un art de vivre à la française. 

Denise Legleye, passée professionnellement derrière les fourneaux à plus de 50 ans, a très vite reçu la reconnaissance des chefs. Pierre TroisGrois ou Jean-Luc Petitrenaud l’ont constaté eux-mêmes : Denise était une femme exceptionnelle et un chef hors pair, respectée par la nouvellegénération. Un jeune chef en voguevenait ainsi la voir pour ses merveilleuses terrines. Quant à Jean son époux, c’est à lui que la Garenne doit sa cave extraordinaire.

Humanité et bienveillance

Mariages, baptêmes… Jean-Marc Legleye se souvient avec émotion des événements de la vie de ses clients. L’amour de la région, du terroir, la générosité… Une passion ne vaut que si elle est partagée. Très investi dans l’Association Lille Tables & Toques, Jean-Marc Legleye porte en lui le goût de la transmission. Ainsi sensibilise-t-il lesenfants lors de la Semaine du Goût. Des dizaines et des dizaines d’apprentis, des jeunes avec de l’envie viennent chez lui trouver les fondamentaux, formant ainsi une famille élargie. 

« Le 21 ème siècle sera le siècle de l’Humain »,aime-t-il répéter. « Un lieu chargé d’histoires vaut toutes les étoiles du monde. »

Respect des traditions, mais toujours dans le ton

Dès les années 80, La Garenne, aujourd’hui avec Stéphane le sommelier,a proposé des vins au verre et mis l’accent sur les accords mets/vins, jusqu’à, il y a 8 ans, suggérer des accords mets/thé, avec quatre grands crus, servis dans des verres à vin. Jean-Marc, qui a fait ses classes notamment auprès du chef renommé Marc Meneau, a ramené de ses propres expériences professionnelles une exigence aigue. Son sens du cérémonial teinte l’accueil d’une couleur sépia, un rien surannée, mais au charme fou. Dans l’assiette, la modernité est pourtant de mise. A la Garenne, on aime aussi faire bouger les lignes. La potée végétarienne, puissante, précise et généreuse du chef Sylvain et Emilienconvoque en beauté la tradition, tandis que les desserts de Rémyle pâtissier bousculent les codes. Tout est dit.

17, Chemin de Ghesles – Marcq-en-Barœul / Tél. : 03 20 46 20 20