La Salle à Manger, la maison en mieux

Depuis qu’ils se sont installés en 2016 sur le boulevard Clemenceau à Marcq-en-Barœul, le chef inventif Thibaut Fourdrinier et son épouse Karine réservent à leurs clients le meilleur accueil, celui que l’on offre à ses amis les plus proches. La salle à manger de leur maison déborde de passion. 

Le lieu est charmant et invite à faire une pause. Tout au long de la journée, La Salle à Manger change en douceur : lumineuse et fraîche le midi ; cosy et romantique le soir, mais toujours élégante et accueillante. A l’image des hôtes de la maison. 

Respiration 

Pousser la porte de cet établissement stratégiquement situé au cœur de la métropole, c’est s’octroyer une parenthèse dans sa journée bien chargée. Dès l’entrée, un mur de bonnes bouteilles dénichées chez des petits vignerons sympathiques, vous met dans l’ambiance. Karine vous accueille, le bar et les bras grands ouverts. Un petit salon vous permet de vous détendre en attendant de passer à table. Comme à la maison… La salle est grande, mais surprise, les tables sont espacées. « C’est notre volonté,explique le maître des lieux. Nous souhaitions offrir à nos clients le confort de l’intimité. » Des tables de deux, pour les amoureux, des tables pour huit convives, pour les petits groupes. Au-delà, un salon privatif permet de recevoir de 10 à 20 personnes. Idéal pour des séminaires ou des petites réceptions. A la belle saison, ceux qui savent se donnent rendez-vous sur la terrasse. Un îlot de verdure protégé, à l’abri des regards et des bruits de la ville.

Surprises du chef

De ses expériences passées qui l’ont mené de Paris à Marrakech, en passant par Monaco et Saint-Tropez, Thibaut Fourdrinier a ramené un goût pour les mariages inédits et heureux. « Ma cuisine est en perpétuelle évolution. J’aime surprendre. Il faut surprendre. »Pour celui qui admet une plus grande affinité avec le poisson (qu’il fait venir de Boulogne et les coquillages des côtes normandes) tous les mélanges sont possibles. Des desserts avec des légumes ? Oui, et plutôt deux fois qu’une ! Asperges, endives ou panais… rien n’arrête Thibaut Fourdrinier. Son poivron chocolat avec glace vanille et piment Niora explose en bouche. Sa cuisine se veut simple mais élaborée. Ainsi, les cuissons sont toujours précises, innovantes parfois, les jus sont complexes… tout est parfait. Sur un chariot, dans un esprit boutique, de cinq à six desserts sont proposés pour terminer sur une jolie note sucrée. Si vous ne l’avez pas encore goûté, le Nem au chocolat et caramel au beurre salé est LE classique de la maison, dont seul Thibaut connaît et maîtrise la recette secrète. Côté cave, c’est Karine qui règne en passionnée. Ensemble, le couple est en train de travailler des accords mets/bières qui devraient détoner. Un succès annoncé.

287 boulevard Clemenceau – Marcq-en-Barœul. Tél. : 03 20 65 21 19