Loncke Agencement, l’école de la perfection

Une ancienne école aux alentours de Tournai transformée en habitat ultra sophistiqué, tel est le projet auquel est associé Philippe Loncke. Pour l’agenceur rodé par 40 ans de métier et représentant de la 5ème génération d’une entreprise familiale qui fête ses 150 ans cette année, cette commande est un petit bijou de sophistication et de l’art de créer du mobilier sur mesure.

Carte blanche pour une coque vide

La bâtisse est composée de trois niveaux de 250m2, soit un total habitable de 750m2 avec des hauteurs de plafond s’élevant à plus de 4 mètres. Les plans des architectes Meunier-Westrade laissent place à de grands espaces rectilignes à habiller. Le rez-de-chaussée est  consacré à la cuisine, au salon, à la salle à manger et à la salle home vidéo séparée par des portes encastrables en noyer de 4,40 mètres de haut. L’ensemble du sol y est couvert d’un parquet en chêne blanchi. L’imposante cuisine a été imaginée par la conceptrice Alexandra Benoit / LONCKE. Elle choisit de concert avec le propriétaire, de mixer un granit noir du Zimbabwe pour les plans de travail à des façades brun foncé en noyer laqué couleur Havana. L’immense îlot central associe un évier noir fondu dans la matière et des plaques de cuisson également noires. De nombreux rangements caissons sont intégrés avec un système de portes push-up qui les rendent invisibles. La cuisine ouverte communique avec le salon au format XXL. La cheminée design au gaz oppose le foyer anthracite à un mur de façade agencé avec des panneaux en laqué blanc. D’immenses baies en alu noir ouvrent toute la façade du rez-de-chaussée sur le jardin parfaitement paysagé, mettant ainsi en lien un intérieur épuré et sophistiqué avec la fraîcheur du vert naturel.

 

Un premier étage dédié à l’univers parental

Œuvre majeure de la maison, l’escalier en béton décoffré permet le jeu sculptural des marches apparentes suspendues, recouvertes de Mortex gris pour un effet béton ciré. Un bel éclairage led théâtralise cette montée des marches vers l’espace parental composé d’un bureau, de la chambre, d’un dressing, d’une salle de bains majestueuse, d’un espace douche et de toilettes. Ici encore Philippe Loncke fait preuve d’imagination pour créer un agencement de salle de bains sur mesure avec notamment des meubles suspendus pour les vasques, la coiffeuse… Le bois est ici très présent, notamment pour marquer la séparation avec la cloison de la douche habillée de marbre blanc. Seule note de couleur, les deux colonnes suspendues vertes.

Le second étage consacré à l’espace adolescents

Ici aussi, les trois chambres, les deux salles de bains, la bibliothèque/salle TV font rêver. Tout y est agencé avec précision et optimisation de l’espace. On notera surtout le mobilier en Corian qui intègre la baignoire et le plan vasque d’un seul tenant dans les deux salles de bains. Une approche très pure des lignes et des perspectives.

Pour Philippe Loncke, cette collaboration laisse le souvenir d’une grande liberté de création et de dialogue avec le propriétaire. Un investissement conséquent qui demandera trois mois de fabrication dans les ateliers et un mois de pose in situ. Au final, une réalisation qui frôle l’excellence.