Eccelso
main banner image
Art de vivre

5 bonnes raisons de (re)découvrir La Table des Jardins

5 bonnes raisons de (re)découvrir La Table des Jardins

1. Des étoiles dans l’assiette. Derrière le piano : un maestro qui fait des étincelles. Le chef Guillaume Thuin a vu son talent récompensé par une étoile, tandis qu’il était déjà à la tête de La Table des Jardins, de 2009 à 2014. Après une parenthèse dans les cuisines des Hauts de Lille, le restaurant du casino Barrière, il a ré-ouvert son établissement de Bois-Grenier, juste mis en sommeil. Depuis fin 2018, il revient, volontairement détaché des contraintes de l’étoile, la virtuosité et la passion du métier, intactes.

2. Le homard à l’honneur. Qu’il soit canadien ou breton, le homard ici est roi. Un produit noble et peu consommé en nos contrées, car jugé hors de portée. Guillaume et Aurélie Thuin entendent, non pas le démocratiser, mais le « populariser », en le rendant accessible aux plus fins des gourmets. On retrouve le crustacé sublimé tout au long de la carte. Pizza Homard et Bœuf, Croquettes de Homard ou encore un menu Lobster à 58 euros le week-end. Les cuissons. Les mariages et les assaisonnements sont toujours justes. Et les prix (le homard sorti du vivier est pesé sous vos yeux) aussi.

3. Le culte des bons produits. Ambassadeur du homard dans tous ses états, le chef n’en défend pas moins les autres produits, bons, frais et de saison, voire locaux. Ses légumes viennent le plus souvent de la ferme Vittu toute proche, et Aurélie ne tarie pas d’éloge sur les fromages, les œufs et la volaille de son crémier Jean-François Vassant. Pour les "viandards" inconditionnels, le chef met à la carte une appétissante côte à l’os Surf &Turf (Terre &Mer) ou encore un faux-filet Angus façon Rossini à se damner. D’une façon générale, c’est le plaisir qui le guide. Avec un petit Sauvignon fruité et rond, on est bon.

4. Une ambiance conviviale. Guillaume en cuisine et Aurélie en salle... le couple accueille « comme à la maison », une clientèle qui lui ressemble. Des trentenaires, des quadras et des quinquas dynamiques, qui viennent de la campagne environnante en semaine et reviennent le week-end pour prolonger le plaisir en famille. Les repas sont détendus, conviviaux, tous sauf guindés. Les liens se tissent. Le bonheur de profiter de l’excellence d’une belle table, tout simplement et sans chichis.

5. Un cadre exceptionnel. Le chemin bucolique qui mène à La Table des Jardins donne le ton. Au bout, un beau corps de ferme, cocon parfait pour une parenthèse enchantée ou une grande fête privée (évènements familiaux ou professionnels). À l’intérieur, surprise, avec le mobilier et les éclairages design et modulables conçus par Alexandre Thuin, le frère architecte du chef. Transe sous la verrière et devant le cube de verre avec vue sur la terrasse. Dès les beaux jours, l'accacia en fleurs fait parasol; les tables se parent de soleil et de rires et les cocktails maison nous la jouent piscines... On ne manquera pas de tester la formule grill, avec le homard snacké à souhait.

Pendant le confinement, le restaurant propose un service de CLICK & COLLECT.

480 Rue de la Guennerie

59280 Bois-Grenier

+33 (0)6 34 12 53 59
Partager l’article
news-img
news-img
news-img
news-img
news-img
news-img